Pour ceux de 14-18

04 mai 2018

Accueil

1914-1918 Arbre, Bois-de-Villers, Lesve, Lustin, Profondeville et Rivière,  le parcours des combattants, prisonniers et déportés de notre commune Le drapeau de 14-18 pour le village de ARBRE Bienvenue sur le blog dédié aux soldats de l'entité de Profondeville qui ont été emportés dans la tourmente de la GRANDE GUERRE. Des tués, des blessés, des prisonniers, ceux qui ont connu les affres de 4 années de tranchées. Beaucoup  ont gardé des séquelles de ce long "voyage" dans l'impensable.... Sans oublier les victimes... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 08:30 - Permalien [#]
Tags :

26 avril 2018

Le bilan des pertes, 15 500 prisonniers. Combien de morts?

Que de prisonniers. Les garnisons des forts, les troupes d'intervalle puis les unités capturées lors de leur repli... beaucoup d'hommes interceptés par les troupes d'assaut allemandes. Dans le fort de Saint-Héribert presque 400 hommes dont la plupart sont des villageois. A Bioul, plus de 4 000 soldats restés aux mains de l'ennemi!  Le bruit circule qu'il y aurait eu 15 000 hommes prisonniers pour la IVème division. Et les chiffres ne cessent de grimper!   Combien de « nos » villageois ont-il connu les camps de... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 04:12 - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2018

L'ennemi se fait pressant, le combat de Warnant

Cette journée du 24 août, date à laquelle se déroula le combat de Warnant, concerne deux de nos concitoyens. Présents dans la colonne en marche vers la Molignée, ils participèrent au combat et furent faits prisonniers et envoyés en Allemagne pour plus de 4 longues années. Marchal Théophile de Lesve à la 1ère cie du IIème bn du 33ème régiment de ligne T. Marchal faisait partie de la 1ère compagnie du IIème bataillon du 33ème de ligne.Né en 1890, il est donc de la classe 1910. Lorsque la guerre commence, il est marié à Marthe... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 02:07 - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2018

Une marche forcée de 32 heures exécutée sous la menace de l'ennemi.

A travers  certains témoignages de soldats ayant vécu la retraite, une retraite qui traverse trois de nos villages ( Bois-de-Villers, Lesve et Arbre),  nous avons tenté de comprendre le calvaire des troupes de la IVème division qui tentaient d’échapper à l’étreinte de l’ennemi. Plusieurs de nos concitoyens ont vécu l'événement, entraînés dans le chaos d’une retraite houleuse. Une dizaine d’entre eux furent faits prisonniers à Bioul. D’autres ont eu la chance de s’échapper vers la France. Extrait du discours prononcé par... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 01:48 - Permalien [#]
Tags :
25 avril 2018

La défense du point d'appui C à Loyers

Le secteur 1 est pilonné par l'artillerie. Les intervalles entre les forts de Maizeret et Andoy sont écrasés. Les chasseurs à pied de forteresse ne peuvent résister très longtemps. Comme au secteur 4, les défenseurs sont impuissants contre les obus de 420mm, plus de 900 kg d'acier contenant une énorme charge détonante. C'est la retraite, il y aura beaucoup de prisonniers Le 1er régiment de chasseurs à pied de forteresse   Léopold Van Landegem et Alphonse Van Landschoot   Deux chasseurs à pied de forteresse... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 08:04 - Permalien [#]
Tags :
25 avril 2018

Wartet, "on joue à la vie, à la mort"

"On joue à la vie ou à la mort", c'est de la sorte que Germain Jeanty  explique cette terrible journée. Germain Jeanty, sa carte identité militaire Après avoir reçu, le 29 juillet 1914, son ordre de mobilisation, Germain Jeanty se prépare à rejoindre son régiment, le 10ème de ligne, alors caserné à Namur. Ce jeune arlonais, né, le 14 mai 1891,  a servi sous ce drapeau en 1911. Lorsque la guerre éclate, il exerce la profession d’ingénieur agricole.  Germain Jeanty lors de son service au  10ème de... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 03:41 - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2018

A Wartet, des lignards, baïonnette au canon, montent à l'assaut des batteries allemandes

Plusieurs points d'appui montrent  des signes de faiblesse L'apport de troupes françaises, deux bataillons du 45ème RI et un bataillon du 148ème RI, plus ou moins 3000 hommes, permet de lancer une attaque contre des positions d'artillerie allemlandes qui pilonnent les tranchées belges. Des compagnies du 10ème de ligne seront le fer de lance de cet assaut.Malheureusement, malgré l'appui des "Pantalons rouges" ce sera un échec. « Déclenchée à 14 heures, cette attaque est écrasée sous le feu des pièces lourdes allemandes,... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 01:22 - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2018

Le fort de Cognelée

Au fort de Cognelée, Camille Marion gravement brûlé lors du bombardement Le fort de Cognelée n'ayant pas servi en 1940, on peut encore se rendre compte des dégâts occasionnés par les obus de 305mm et 210mm. Le fort de Cognelée subit de plein fouet l'offensive allemande lancée pour percer les lignes de défenses de la PFN. Bien que les obus de 305mm écrasent le massif, la garnison tient bon et se défend avec ses moyens. Un bombardement incessant, intensif,  2000 coups sont recensés. L'assaut final se dessine. Les coupoles... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 11:14 - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2018

Le fort d'Andoy

Malgré son éloignement par rapport à nos villages, plusieurs villageois sont présents dans la garnison du fort d'Andoy: Omer Mottint, Laurent Dardenne, Ernest Huet et un certain Duculot, tous étaient originaires de Bois-de-Villers. Nous n'avons pas retrouvé le dossier militaire du dernier soldat. L'un d'eux, Omer Mottint de Bois-de-Villers perdra la vie et son corps sera retrouvé dans les décombres du fort. les autres prendront le chemin de la captivité pour de longues années. A leurs risques et périls, ils continueront le... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 10:18 - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2018

Le fort de Dave face aux 305 autrichiens

La conduite de la garnison du fort de Dave lui a valu d'être citée à l'ordre de l'armée pour avoir « opposé aux attaques de l'ennemi une belle résistance faisant preuve de courage et d'abnégation sous un bombardement auquel participèrent des pièces de 305 ». Épargné les premiers jours par l'offensive allemande, le fort constituera jusqu'au 23 août, une menace permanente  pour l'infanterie ou l'artillerie ennemies à sa portée et lorsque la retraite sera initiée, il aura encore un rôle à tenir. Protéger les troupe en... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 09:17 - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2018

Le fort Saint-Héribert

De nouveaux documents C'est "au pied levé" que le commandant Derzelle reprend, le 4 août 1914, le commandement du fort Saint-Héribert  car le  titulaire  (dont on ignore le nom) du fort est malade depuis plusieurs mois. Le lieutenant Frérotte assure l'intérim du commandement. Le lieutenant Frérotte  aidera son nouveau commandant à reconnaître le terrain et prendre les dispositions nécessaires à la défense de la position. Un changement de tactique n'est pas pour aider le nouveau venu dans ses nouvelles... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 06:01 - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2018

La position fortifiée de Namur face à l'artillerie lourde ennemie

La position fortifiée de Namur face à l'artillerie lourde ennemie Un combat inégal mais combien courageux de nos troupes. Mettant à profit les leçons tirées des combats de Liège, les Allemands modifient leur tactique et optent pour un bombardement d'artillerie préparatoire à toute intervention de leur infanterie. Un pilonnage systématique visant à détruire toutes les positions belges par des canons d'un calibre jusqu'alors inconnu sur un champ de bataille est entrepris. Les terribles 420 et 305 dont les projectiles pèsent près... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 05:45 - Permalien [#]
Tags :
23 avril 2018

Un aviateur téméraire, son avion abattu...

Albert Massaux de Lustin. Né en janvier 1892, Albert s'engage comme volontaire de carrière au 7ème régiment de ligne. De l'infanterie! Rien à voir avec l'aviation! Sa famille habite à Lustin, une maman veuve, un frère (qui sera déporté en 1916) et une jeune soeur. De soldat, il passe caporal, sergent puis, intégrant un régiment d'artillerie de forteresse de Liège, devient  maréchal des logis. En 1913, il demande sa mutation pour l'école d'aviation de Braschaat et le 12 mars 1914, il est attaché à une compagnie d'aviation.... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 14:39 - Permalien [#]
Tags :
23 avril 2018

Premiers combats à Liège, un prisonnier

Georges Depaire Né à Profondeville, le 10 octobre 1892. Le 13  octobre 1908, il n'est âgé que de 16 ans,  il signe au  7ème régiment de ligne à Anvers un engagement,  comme volontaire. Volontaire de carrière jusqu'en 1911! Lorsque son engagement se termine, il se réengage,  comme milicien cette fois, pour deux ans au 11ème régiment de ligne. Caporal le 1er novembre 1908, il passe sergent le 1er juin 1911 puis sergent-fourrier le 6 juillet 1913. Le 29 octobre, il est démobilisé et mis en... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 11:35 - Permalien [#]
Tags :
23 avril 2018

Premiers combats à Liège, deux tués parmi nos villageois

Les 5 et 6 août, J. Lonnoy et F. Steignier, deux villageois, sont tués à Liège Dès le 3 août, les différents régiments prennent position dans les intervalles entre les forts. Les lignards aménagent immédiatement leur secteur, creusant des tranchées, dégageant les zones de tirs et dressant des barrages de barbelés devant leurs lignes. La mise en défense s'organise dans les différents secteurs, les régiments, à l'échelon des sections, des compagnies voire des bataillons  se côtoient, s'épaulent et se couvrent... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 11:07 - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2018

La garde civique assure la sécurité dans nos villages

  La garde civique prend en charge la sécurité de nos routes, des lignes de chemin de fer... Le ban et l'arrière-ban sont convoqués. Dans chaque village des compagnies se forment à Lesve, à Arbre.... Ceux dont le métier est considéré comme utile à l'économie du pays ne sont pas repris. Chaque cas est étudié par les autorités communales. A Bois-de-Villers, la garde civique circule en sarrau bleu et un brassard tricolore au bras. L'article du journal . "Ce matin... Dès la déclaration de guerre, les autorités, tant aux niveaux... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 17:01 - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2018

Des volontaires se présentent...

   « Notre jeunesse nous donne en ce moment une admirable leçon. Il y a quelque chose de plus inattendu de plus réconfortant encore que  le spectacle de ceux qui vont accomplir  le devoir auquel ils sont tenus, c’est le spectacle de ceux qui vont au-devant de ce devoir. Une admirable levée de volontaires qui, du jour au lendemain, sont allés s’offrir au pays ».  Un extrait « d’une feuille bruxelloise » (sic) repris par le journaliste de l’Ami de l’Ordre en Août 14. ... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 10:51 - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2018

La mobilisation dans nos villages

 C'est la mobilisation! Le tocsin réveille les populations, les gendarmes et le garde-champêtre distribuent les ordres de rejoindre. Dans les familles, c'est la désolation. Un père, un époux, un fils... à la guerre avec tous les dangers que cela comporte. Qui en reviendra?  Dans combien de temps? La mobilisation dans nos villages Fin juillet, une première mobilisation est lancée. Afin de répondre à la situation politique européenne qui devient de plus en plus critique, nos gouvernants décident de mobiliser les classes des... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 09:48 - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2018

Que lisent nos concitoyens...

 Les tensions politiques s’exacerbent malgré les interventions de la diplomatie internationale. Serons-nous concernés? Un assassinat et c'est l'étincelle qui boute le feu à la poudrière européenne. Même dans nos petits villages, on s'inquiète. On lit les journaux. Des optimistes ou  des pessimistes... qui aura raison? A coups de gros titres, la presse informe ses lecteurs L’Allemagne mobilise  Déformant scandaleusement la réalité, l’Empereur Guillaume présente sa version des faits à la population allemande. « Nous... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 09:04 - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2018

Du tirage au sort au service militaire

Les jeunes gens sont appelés sous les drapeaux. ils ont vingt ans! Certains auront tiré au sort, échappant parfois au service  militaire. Une loi est votée, le tirage au sort est aboli, tous feront leur "temps militaire". Comment cela se passait-il dans nos villages? Comme partout!  Les engagés volontaires Que ce soit par vocation ou pour trouver un emploi par ces temps de crises du début du siècle,  certains de nos concitoyens ont devancé l'appel et se sont engagés. Parfois bien jeunes ! George Depaire de... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 09:04 - Permalien [#]
Tags :