30 avril 2018

"On vous vengera mon capitaine"'!

Tué au cours de l'assaut. Un hommage de ses hommes, "On vous vengera". Le capitaine Mathieu avait reçu son baptême du feu lors de la défense du point de Loyers (voir la  page éditée précédemment). Il avait fait la retraite de Namur jusque Rouen, embarqué Au Havre pour revenir prendre sa place avec ses hommes devant Anvers puis sur l'Yser. Un carnet de notes qui s'arrête le 9 mai 1915, celui du capitaine Albert Mathieux « Notre avenir est devant nous, sur ce sol labouré et stérile où nous allons courir, la poitrine et le ventre... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 17:19 - Permalien [#]
Tags :

05 avril 2018

6) Des volontaires se présentent...

   « Notre jeunesse nous donne en ce moment une admirable leçon. Il y a quelque chose de plus inattendu de plus réconfortant encore que  le spectacle de ceux qui vont accomplir  le devoir auquel ils sont tenus, c’est le spectacle de ceux qui vont au-devant de ce devoir. Une admirable levée de volontaires qui, du jour au lendemain, sont allés s’offrir au pays ».  Un extrait « d’une feuille bruxelloise » (sic) repris par le journaliste de l’Ami de l’Ordre en Août 14. ... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 10:51 - Permalien [#]
04 avril 2018

5) La mobilisation dans nos villages

 C'est la mobilisation! Le tocsin réveille les populations, les gendarmes et le garde-champêtre distribuent les ordres de rejoindre. Dans les familles, c'est la désolation. Un père, un époux, un fils... à la guerre avec tous les dangers que cela comporte. Qui en reviendra?  Dans combien de temps? La mobilisation dans nos villages Fin juillet, une première mobilisation est lancée. Afin de répondre à la situation politique européenne qui devient de plus en plus critique, nos gouvernants décident de mobiliser les classes des... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 09:48 - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2018

7) La garde civique assure la sécurité dans nos villages

  La garde civique prend en charge la sécurité de nos routes, des lignes de chemin de fer... Le ban et l'arrière-ban sont convoqués. Dans chaque village des compagnies se forment à Lesve, à Arbre.... Ceux dont le métier est considéré comme utile à l'économie du pays ne sont pas repris. Chaque cas est étudié par les autorités communales. A Bois-de-Villers, la garde civique circule en sarrau bleu et un brassard tricolore au bras. L'article du journal . "Ce matin... Dès la déclaration de guerre, les autorités, tant aux niveaux... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 17:01 - Permalien [#]