07 novembre 2018

Un brancardier tué sous un bombardement

A. Jaumin de Profondeville, un brancardier tué  Conformément à leur tactique, les Allemands pilonnent les lignes adverses avant d'envoyer leur infanterie.  Les soldats belges subissent le bombardement sans pouvoir y répondre. Bien que décontenancés par le bruits, l'odeur de la poudre et les dégâts dans les tranchées, les fantassins belges se ressaisissent et repoussent chaque attaque. Les blessés et les morts sont nombreux et après chaque attaque, les brancardiers interviennent souvent sous le feu ennemi. 13 février... [Lire la suite]
Posté par lignard2 à 12:01 - Permalien [#]